Camping sauvage en France : qu’est-ce que c’est ?

Le camping sauvage est une forme de tourisme qui consiste à planter sa tente ou à dormir à la belle étoile dans un lieu non aménagé et non autorisé. Il s’agit d’une pratique qui séduit les amoureux de la nature, qui recherchent l’aventure, l’authenticité et la liberté. Le camping sauvage permet de se reconnecter avec l’environnement, de profiter du calme et de la beauté des paysages, et de vivre une expérience unique.

Cependant, le camping sauvage n’est pas sans risques ni sans contraintes. Il faut respecter la législation en vigueur, qui varie selon les lieux et les périodes, et qui vise à protéger la nature, le patrimoine et la sécurité des campeurs. Il faut également être bien équipé, prévoir de l’eau potable, des vivres, un sac de couchage adapté, une lampe torche, etc. Il faut aussi être respectueux de l’environnement, ne pas faire de feu, ne pas laisser de déchets, ne pas déranger les animaux ni les habitants.

Camping sauvage en France : où est-ce possible ?

En France, le camping sauvage est interdit dans les zones suivantes :

  • Les routes et voies publiques ;
  • Les rivages de la mer ;
  • Les bois, forêts et parcs classés « Réserves naturelles » ;
  • Les espaces classés ou inscrits dans les zones de protection du patrimoine de la nature et des sites ;
  • Les lieux situés à moins de 200 mètres d’un point d’eau potable ;
  • Les lieux situés à moins de 500 mètres d’un monument classé « Monument Historique ».

En revanche, le camping sauvage peut être toléré dans certains endroits, sous certaines conditions. Il faut alors se renseigner auprès des autorités locales (mairie, préfecture, office du tourisme) ou des propriétaires des terrains privés. Il faut également respecter les règles du bivouac, qui consistent à camper avec une tente légère ou à la belle étoile, pour une seule nuit, du coucher au lever du soleil.

Les parcs nationaux et les parcs régionaux sont des lieux privilégiés pour faire du camping sauvage en France. Ils offrent des paysages magnifiques et une biodiversité exceptionnelle. Cependant, ils sont soumis à une réglementation stricte, qui varie selon les parcs. Il faut donc se renseigner avant de partir sur les zones autorisées ou interdites au bivouac.

Camping sauvage en France : quels sont les meilleurs spots ?

La France compte de nombreux spots où faire du camping sauvage en toute légalité et en toute sécurité durant vos vacances en toute période. Voici quelques exemples parmi les plus beaux :

  • Le parc naturel régional du Vercors (Isère et Drôme) : ce parc offre des paysages variés entre montagnes, plateaux, gorges et forêts. Il est possible de bivouaquer dans certaines zones autorisées ou sur les aires d’accueil aménagées.
  • Le parc national des Pyrénées (Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Atlantiques) : ce parc abrite des sommets majestueux, des lacs glaciaires, des cascades et des cirques. Il est possible de bivouaquer à plus d’une heure de marche des limites du parc ou d’un accès routier.
  • Le parc naturel régional des volcans d’Auvergne (Puy-de-Dôme et Cantal) : ce parc présente un patrimoine géologique unique avec ses volcans, ses cratères, ses puys et ses coulées de lave. Il est possible de bivouaquer dans certaines zones autorisées ou sur les aires de bivouac aménagées.
  • Le parc national du Mercantour (Alpes-Maritimes et Alpes-de-Haute-Provence) : ce parc est situé à la frontière entre la France et l’Italie, et offre des paysages contrastés entre montagnes, vallées, forêts et lacs. Il est possible de bivouaquer à plus d’une heure de marche des limites du parc ou d’un accès routier.
  • Le parc naturel régional d’Armorique (Finistère) : ce parc englobe une partie du massif armoricain, avec ses monts d’Arrée, ses landes, ses tourbières et ses marais. Il comprend également une partie du littoral breton, avec ses falaises, ses îles et ses ports. Il est possible de bivouaquer dans certaines zones autorisées ou sur les aires de bivouac aménagées2.
  • Le parc national des Écrins (Isère et Hautes-Alpes) : ce parc est le plus grand et le plus haut de France, avec ses 150 sommets de plus de 3 000 mètres, ses glaciers, ses alpages et ses torrents. Il est possible de bivouaquer de 19h à 9h à plus d’une heure de marche des accès routiers et des limites.
  • Le parc national des Cévennes (Lozère, Gard et Ardèche) : ce parc est situé au sud de la France, et présente une diversité de paysages entre montagnes, plateaux, vallées, gorges et causses. Il est possible de bivouaquer dans certaines zones autorisées ou sur les aires de bivouac aménagées

S'abonner aux flux Antalyaekocamping sur antalyaekocamping.com.